C’est une curieuse découverte archéologique que viennent de faire des chercheurs en Algérie, à Constantine plus exactement.

Les chercheurs du Centre national de recherche en archéologie (CNRA), affectés à la mosquée Afane de Constantine ont découverts 16 tombes lors de travaux restauration engagés en faveur de cet édifice datant de l’époque ziride (XIIe siècle).

Les tombes sont orientées est-ouest et  les morts sont placés sur le côté en décubitus latéral droit avec les jambes légèrement fléchies, ce qui permet de justifier le fait qu’ils s’agit bien de tombes musulmanes.

Lors de cette fouille, plusieurs matériaux de l’époque ottomane ont été utilisés, mais aussi des dalles romaines. D’ailleurs, les archéologues ont aussi déterré des chemins couverts de dalles datant de l’époque romaine et qui pourraient renfermer des caniveaux.

 Il pourrait aussi s’agir de sépulture ottomane improvisée lors de l’un des sièges de Constantine.

Cet avis pourrait être intéressante pour l’Histoire sachant qu’en dépit de plusieurs siècles de domination, aucun cimetière ottoman n’était connu jusqu ‘à présent à Constantine.